Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:58

CHARMOY-CITY : DES GAZONS TOUJOURS VERTS SOUS LES LUMIÈRES DE NOËL - du 25 mai 2017 (J+3081 après le vote négatif fondateur)

Le 2 décembre dernier, date impériale s’il en est, Le Bien Public publiait un article au titre lumineux « AUXONNE Vie locale Les lumières de Noël scintillent ».

Illustrant l’article, une photo révélait un paysage nocturne suburbain banal à pleurer consistant en une haie de lampadaires routiers alignés en rang d’oignons le long d’une route à deux voies lugubrement déserte, la fameuse avenue Général-de-Gaulle (D905) conduisant au Charmoy.

La lecture de l’article nous apprenait que les gerbes de leds accrochées, à l’occasion des Fêtes, aux pieds des lampadaires, et censées être du plus bel effet, alliaient aux impératifs d’économie financière dans la réalisation, ceux d’une réelle économie d’énergie dans l’exploitation.

ENTOURLOUPES DU CHARMOY, HUIT ANS APRÈS, ON FAIT LA LUMIÈRE - du 17 décembre 2016

Le 23 mai dernier, l’avenue Général-de-Gaulle (D905) est revenue dans la presse avec un article du Bien Public intitulé cette fois : « AUXONNE URBANISME Pour ou contre le gazon synthétique ? »

Après l’émergence de la lumière artificielle festive, pourrait donc s’ouvrir, pour l’avenue Général-de-Gaulle (D905), l’ère du gazon synthétique. L’article précise : « Il faut dire que le gazon synthétique présente de nombreux avantages. D’abord celui d’être « écolo » : il est fabriqué à partir de produits recyclés. Économiquement, s’il est un peu cher à l’achat, il ne nécessite en revanche aucun coup de tondeuse, aucune main-d’œuvre… »

L’article nous apprend toutefois que la décision d’adopter ce gazon miracle est encore suspendue au « verdict » des élus du conseil municipal. Ceux-ci trancheront après avoir vu sur place. Après, pourrait-on dire, une visite de la maquette de la moquette. Au fait, il faudra prévoir des pancartes « Défense de fumer la pelouse »… Frais induits…

Il n’est pas impossible que la municipalité en place adhère aux impératifs écologiques avancés pour le gazon synthétique. Après avoir déroulé le tapis rouge aux ambitions d’implantation d’une grande enseigne, c’est donc les tapis verts qu’on déroulera avenue Général-de-Gaulle (D905) ! Des tapis toujours verts ! Sempervirens !

Verts jusqu’au cœur de l’hiver sans neige, sous la lumière féérique des leds économiques ! Et pour la chlorophylle synthétique des « produits recyclés », quel bonheur que toute cette lumière pour une vraie photosynthèse !

Pour quand, maintenant, les champs d’oignons synthétiques qui ne feront plus pleurer ?

CHARMOY-CITY : LES VIEUX MARCHÉS, C’EST DU PASSÉ, MAIS L’OIGNON FAIT ENCORE PLEURER - du 26 janvier 2017

Pour finir, le gazon synthétique présente un avantage énorme : n’ayant jamais été vivant, il ne nécessite pas de revitalisation ! Avouez quand même que ça donne moins de soucis !

Imaginez un peu que la bataille de Waterloo se soit déroulée sur un gazon synthétique déroulé par Wellington… C’eût été une aubaine pour notre musée, on aurait pu y conserver un morceau de ce gazon-bidon en guise de paillasson, sans risque de l’y voir moisir ! Chapeau ! Mais on ne va pas réécrire l’Histoire !

Et puis, pour rester dans l’actuel, on peut faire pipi dans ce gazon sans embêter les coccinelles, ni les papillons ! Ça alors, c’est vraiment é-co-lo mon coco !

Il faudrait quand même en causer un brin à Nicolas Hulot qui dans son Sahara doit, pour le coup, se languir du vrai gazon !

BONNES VACANCES AU SAHARA, MONSIEUR HULOT ! - du 21 mai 2017

Dernière minute : des affiches ludiques et revitalisantes avec des petits gugusses pleins d’astusse, viennent d’apparaître sur le site de la Ville et dans les vitrines de quelques boutiques, nous en reparlerons plus tard ! Promis !

Charmoy-City, l'Empire et le lampyre

Charmoy-City, l'Empire et le lampyre

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 mai 2017 (J+3081 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse