Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:46

CHARMOY-CITY : CETTE ANNÉE, AU CŒUR DU BOURG, LA FÊTE DES VOISINS ÉTAIT DÉCIBELLE ! - du 23 mai 2017 (J+3079 après le vote négatif fondateur)

Inf’Auxonne, organe d’information officiel de la municipalité charmoysienne annonçait dans son numéro 56 d’avril dernier, en page 7 : « La fête des voisins a été mise en place dans le but de lutter contre l’individualisme et la solitude dans les villes. […] Ce jour-là les voisins se rencontrent et partagent un repas. Musique et danse pourront agrémenter largement cette fête. Si vous souhaitez organiser une fête des voisins, n’hésitez pas à consulter votre mairie, qui est adhérente à l’association « Immeubles en fête », ce qui lui permet de vous apporter une aide matérielle pour organiser votre fête […] »

En résumé « La fête des voisins » est donc une fête prophylactique, populaire et conviviale totalement informelle et spontanée, avec toutefois une petite pincée d’encadrement municipal !

Le Procès-verbal du Conseil municipal du 7 novembre 2016 précise d’ailleurs en page 23, par la voix de Monsieur le Maire que cette tâche incombe plus particulièrement, parmi tant d’autres tâches, à la 2ème adjointe. La lecture attentive de l'extrait du PV ci-dessous vous le confirmera :

« Le rôle de la 2ème adjointe.

En résumé les objectifs vont être de penser « intergénérationnel » avec les partenaires locaux. Ce n’est pas nécessairement de faire soi-même. Il s’agit d’aider ceux qui ont besoin, faire participer, impliquer, améliorer la qualité de vie quotidienne de chacun et construire pour l’avenir un projet de ville solidaire. Ce que j’appelle « Auxonne Vie quotidienne » pour raccourcir le terme coordonnera avec des partenaires, des actions de sensibilisation, de prévention auprès des Auxonnais, notamment, quelques éléments, mais ce n’est pas limitatif, je passe tous les détails, l’alimentation, les vaccinations, les premiers secours – il y a des spécialistes, ça peut être la santé bucco-dentaire, ça peut être la santé la prévention des cancers, et c’est aussi l’interlocuteur privilégié auprès des personnes handicapées, dont on aura prochainement une commission sur le handicap. C’est aussi des informations pour améliorer la vie quotidienne des habitants. [N.D.L.R. : suit un inventaire d’une dizaine de lignes, dont nous vous ferons grâce, concernant : les changements de fenêtres, les déménagements, les vide-maisons, la surveillance, les problèmes de voisinage…]. Il peut y avoir aussi des choses plus ponctuelles comme la fête des voisins, l’accueil des nouveaux habitants lors d’une soirée…»

La rumeur publique semble indiquer que la cuvée locale 2017 de la fête conviviale et spontanée des voisins n’aurait pas été le cru du siècle, tant le nombre de participants que par l’audience et l’accueil populaire. À ce jour, la PQL, n’a toujours pas rendu compte de l’« évènement ».

Attendons toutefois, avant de juger hâtivement, de lire à ce propos le compte-rendu officiel que ne manquera pas de publier le prochain Inf’Auxonne. Ne serait-ce que pour réparer l’absence curieuse autant qu’inhabituelle d’informations sur la Fête des voisins 2016 dans les numéros d’Inf’Auxonne de l’année dernière.

Pourtant, dans le même temps, la PQL s’était révélée prolixe à propos de l’évènement. Le Bien Public du 30 mai 2016 publiait ainsi une demi-page titrée « AUXONNE LOISIRS Des voisins qui savent faire la fête »

Remarquons que l’article concluait bizarrement : « Quant au centre-ville, le calme régnait en maître ».

Chantecler n’avait pas manqué non plus de commenter l’évènement.

UN PETIT RIEN QUI FERA BEAUCOUP - du 30 MAI 2016

Si l’article du Bien Public du 30 mai 2016 concluait bizarrement : « Quant au centre-ville, le calme régnait en maître », on peut assurer qu’il n’en aura pas été de même cette année car, pour le coup, la Fête des voisins aura fait au sens propre beaucoup de bruit dans Landerneau et bien du tintouin sous les Halles.

Des tambourinaires au crépuscule pour saluer le coucher du soleil, ça c’est parfait ! Bonaparte sur son socle, a dû se croire à Marengo et, du coup, chercher son chapeau !

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON LIT LES JOURNAUX » - du 05 Septembre 2016

Mais la sono et les rengaines jusqu’au cœur de la nuit, ça c’est une autre affaire ! Passe encore pour le 14 juillet, fête nationale !

Pour les vrais voisins qui habitent le quartier, ceux qui ne sont pas les voisins de circonstance d’un jour et autres élus en représentation,, et qui auraient voulu dormir après minuit, la Fête des voisins, décibelle cette année, a bien failli tourner au vrai « problème de voisinage » ! Mais comme semble l’indiquer, ci-dessus, l’inventaire de Monsieur le Maire : les « problèmes de voisinage » ne sont-ils pas, eux aussi, du ressort de la 2ème adjointe ?

Conséquence heureuse, autant qu’imprévue, de la manœuvre : un concours de Boules QUIES en nocturne s’est donc déroulé impromptu sur les oreillers du quartier : VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM !!

VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM

VOI ZIN ZIN DZIM BOUM BOUM BADABOUM

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 23 mai 2017 (J+3079 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Billet d’humeur

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Billets d'humeur