Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 07:06

VAINQUEUR DU TROCADERO VERSUS DUC DE BORDEAUX ? - du 06 mars 2017 (J+3001 après le vote négatif fondateur)

Tout fabricant de discours sait qu’une pincée d’histoire est l’exhausteur de goût miracle capable de faire d’un brouet électoral insipide, le plus relevé des consommés.

S’il en était besoin, le discours d’hier au Trocadéro volerait à lui seul au secours de cette vérité !

Dans notre précédent article, nous avions mis à profit l’épisode historique du Trocadéro pour ressusciter la mémoire du Duc d’Angoulême, héros authentique de la prise du Trocadéro en 1823. Le grand Chateaubriand écrivait de lui : « Enjamber d'un pas les Espagnes, réussir là où Bonaparte avait échoué, triompher sur ce même sol où les armes de l'homme fantastique avaient eu des revers, faire en six mois ce qu'il n'avait pu faire en sept ans, c'était un véritable prodige ! » ». Chateaubriand, c’était un bon communicant !

CUIRASSE CONTRE CASSEROLES AU TROCADERO - du 05 mars 2017

Un flot verbal d’un grand lyrisme, et entrecoupé d’averses, arrosait donc hier une foule en tricolore. Gavroche y fut évoqué et il ne manquait au tableau qu’une Liberté à la poitrine dénudée conduisant le peuple. Une Femen avant l’heure, à faire craquer les bataillons de Sens Commun !

François, galvanisant les foules, campait sur la barricade médiatique. « Je ne suis pas notaire / C’est la faute à Voltaire / Je suis petit oiseau / C’est la faute à Rousseau »

Pour rester dans la note, encore un petit mot d’histoire.

Quand Charles X abdiqua en 1830 à la suite de la Révolution de Juillet, le Duc d’Angoulême, son fils, renonça à lui succéder. Précisons qu’en théorie, il aurait pu régner sous le nom de Louis XIX. Il y renonça cependant au profit du Duc de Bordeaux, son neveu, potentiel Henri V.

Peine perdue ! Au bout du compte, l’un et l’autre ne devaient jamais monter sur le trône. L’Histoire a de ces cruautés !

Parmi les assistants au récent meeting du Trocadéro, nombreux sont ceux qui doivent penser que le Duc d’Angoulême, le vainqueur du Trocadéro, n’aurait jamais dû renoncer.

Au fait, c’est en juin 1832, lors de l’insurrection républicaine, que Gavroche tombe dans le roman de Victor Hugo.

« Je suis tombé par terre / C’est la faute à Voltaire… ».

Le vainqueur du Trocadéro cèdera-t-il au Duc de Bordeaux

Le vainqueur du Trocadéro cèdera-t-il au Duc de Bordeaux

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 06 mars 2017 (J+3001 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres