Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 06:41

DES MAIRES ET DES MÉCÈNES - du 31 mars 2017 - (J+3026 après le vote négatif fondateur)

Le récent appel du maire de Billey au rappeur Swagg Man a connu un écho médiatique significatif. Voilà qui nous change du train-train éditorial habituel !

ALLÉGEY-VOUS DE QUELQUES BILLEYS ! - du 29 mars 2017

Et l’on apprend à présent que cette demande de subvention pour le moins atypique aurait déjà obtenu une réponse. En effet, dès hier 30 mars, Le Bien Public titrait sur son site : « Le rappeur Swagg Man répond au maire de Billey »

Dans le texte du court article qui suit, on peut lire : « Le rappeur se dit prêt à aider la commune sous quelques conditions. En effet Swagg Man souhaite obtenir un permis de construire sur la commune pour installer un refuge animalier. Une réponse insolite qui pourrait peut-être se concrétiser. La balle est désormais dans le camp du maire de Billey. »

Plus d’un lecteur, sans doute, se contentera de sourire à la lecture de cette nouvelle. En matière d’économie, c’est pourtant du gagnant-gagnant : j’assume la dépense de la réfection de ton enrobé et tu me signes un permis de construire pour le refuge animalier que j’ai projeté. Fifti-fifti.

N’avons-nous pas vécu à Charmoy-city le même cas de figure il y a 8 ans de cela en 2009 lorsqu’un investisseur a décidé d’assumer l’aménagement de la zone du Charmoy en échange de l’obtention d’un permis de construire pour l’hypermarché qu’il projetait d’y installer.

La preuve ? Relisez Inf’Auxonne N° 25 (page 3)

Quel sera le montant des investissements ?

15 à 20 Millions d’euros d’investissement travaux sur fonds privés.

Les finances de la Commune seront-elles mises à contribution ?

En aucun cas puisqu’il s’agit d’un projet entièrement PRIVE, sans aucun coût financier pour la Commune.

La Communauté de Communes sera-t-elle financièrement mise à contribution ?

NON, l’investisseur PRIVE prendra en charge la totalité de l’aménagement de la zone : voirie, réseaux, etc.

Le plan comprenait aussi un projet d’hôtel à la clef dont Inf’Auxonne N° 25 garantissait la crédibilité en ces termes

Cet hôtel sera-t-il « viable » ?

OUI. Aucun investisseur n’engagerait des fonds privés dans un projet non viable. Cet équipement, de classe moyenne, comblera les manques locaux en matière d’accueil de bus de passage sur l’axe Dole-Dijon, très fréquenté, et participera au développement touristique de la Commune.

Huit ans ont passé, et si l’hypermarché est ouvert, on ne voit toujours pas trace d’hôtel !

PRÉEMPTEZ DÈS MAINTENANT VOTRE CHAMBRE À L’HÔTEL DU CHARMOY ! - du 12 décembre 2016

Moralité, avant de rire des frasques du maire de Billey, n’oubliez pas quand même que si le maire de Charmoy-City a signé des deux mains pour l’hypermarché prétendument « non-alimentaire », il attend toujours, et les touristes avec, son hôtel au Charmoy !

Dernière minute ! : Si le feuilleton de l’Hôtel du Charmoy semble définitivement au point mort (hormis dans notre blog), le feuilleton Billey, quant à lui, continue !!!

Dans Le Bien Public de ce matin, sous le titre « Auxonne - En image Une première photo, qui date de... 2014, serait-elle une piste sérieuse ? », on pouvait en effet lire « selon toute évidence, le rappeur connaissait le village [Billey] depuis cette date [9 aooût 2014]. Alors, de là à alimenter la rumeur d’un passage de la star dans le village, il n’y a qu'un pas. Affaire à suivre... »

Histoire à coucher dehors avec un Billey de logement

Histoire à coucher dehors avec un Billey de logement

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 31 mars 2017 (J+3026 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse