Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 07:35

CHARMOY-CITY : PROJETS D’HYPER ET D’AUJOURD’HUI - du 9 décembre 2016 (J+2914 après le vote négatif fondateur)

      Un ouvrage illustré paru récemment et réalisé par une association locale porte le titre suivant : « AUXONNE VOYAGE DANS LE TEMPS Balade dans les rues commerçantes ». Une iconographie abondante y témoigne au passé de l’activité commerciale et artisanale intense de notre « centre-bourg ».

      C’est que notre « centre-bourg » vivait tout simplement du temps que l’on ne plantait pas encore des hypermarchés dans les champs, et point n’était besoin alors de le revitaliser.

CHARMOY : QUE SONT LES VERTS MAÏS DEVENUS ? - du 02 SEPTEMBRE 2014

      Petite parenthèse, notre « balade » dans les pages de l’ouvrage nous a conduit en page 63, rue d’Heidesheim, à faire cette curieuse découverte : « Le musée Bonaparte un temps installé dans ce bâtiment [N.D.L.R. l’actuel Trésor public] fut transféré dans les locaux du château en 2013 ». Nous ajoutons : avec le prestigieux chapeau sans doute !

« QUAND ON NE CHERCHE PAS LE CHAPEAU, ON  LIT LES JOURNAUX » - du 05  Septembre 2016

      Ne soyons pas injuste, pour n’être pas parfait, l’ouvrage n’en est pas moins utile et présente l’avantage, à la différence du musée, d’être un projet abouti, et de porter témoignage.

    Nous partageons d’ailleurs cette même ambition de témoigner pour la postérité et notre blog n’est jamais qu’un épilogue mélancolique à cette nostalgique « balade dans les rues commerçantes ».

    En effet, le présent article, « Charmoy-City : projets d’hyper et d’aujourd’hui » témoigne d’hier à aujourd’hui de l’évolution des projets à Charmoy-City : naguère projet d’hyper de notre maire au Charmoy et, à présent, projet de redynamisation du « centre-bourg » !

     « Voilà pour sûr, ce qui s’appelle mettre la charrue avant les bœufs ! » aurait jugé avec bon sens le maquignon le moins averti de nos vieilles foires du lundi ! Il est vrai que le brave homme n’était pas expert en développement et qu’il n’avait pas lu Schumpeter et sa « destruction créatrice » !

      Le plus récent des deux projets vient d’ouvrir sa maison au 22 de la rue Thiers. On y pendait récemment la crémaillère. Si l’ouvrage « AUXONNE VOYAGE DANS LE TEMPS Balade dans les rues commerçantes » s’ouvre sur la rue Thiers, le caractère trop récent de l’évènement ne permettra pas cependant à ses lecteurs nostalgiques d’y découvrir  « La maison du Projet », tout au plus ses prédécesseurs, boulangers et,  dernièrement, sympathique fleuriste.

https://www.youtube.com/watch?v=c_qI0wUbyDU

     Par bonheur, Le Bien Public du 18 novembre dernier a rendu compte de l’évènement sous le titre   « AUXONNE CENTRE-BOURG La revitalisation prend forme ».

      L’article précise en particulier : « Nathalie Roussel, adjointe à l’urbanisme et au développement, ajoute : « Pousser la porte d’une boutique est plus facile que de pousser la porte de la mairie [N.D.L.R. : pourquoi, elle est coincée ? Alors il faudrait voir les services techniques]. Nous avons choisi la rue Thiers pour lui donner un peu de dynamisme et relancer l’animation commerciale »

       Certes le 22 rue Thiers fut jadis une boulangerie qui fleurait bon le pain, mais de nos jours l’homme ne vit pas que de pain, il lui faut encore, surtout en période électorale, des projets croustillants et bien cuits !

    « Pousser la porte d’une boutique est plus facile que de pousser la porte de la mairie ». Est-ce bien évident pour tout le monde, et en premier lieu pour notre premier édile ?

       Il est vrai que l’un de ses écrits, et non des moindres, semblerait plaider en sa faveur :

     « Je vais, comme il se doit, remercier nos annonceurs. Grâce à eux, vous avez une nouvelle fois cet agenda entre les mains. Ils font un effort financier. Sachez les en remercier en prenant le temps de pousser la porte de ces commerces. Vous ne sortirez pas sans vous être allégé de quelques billets Vous contribuerez ainsi au dynamisme de la ville. Sans grand discours, vous aurez développé l’économie locale. Vos billets s’ajouteront à beaucoup d’autres et permettront à nos commerçants de vivre ».

        Voici, mot pour mot, ce que notre maire écrivait dans son édito ouvrant l’Agenda AUXONNE 2016 ! Pour peu que l’exemple vienne d’en haut et que la mise en acte suive la bonne intention, on est sûr que la redynamisation est en marche et que « la revitalisation prend forme » !

        Au fait, tout comme le musée, la Maison du Projet a changé de place. En 2010, elle était sur la place. Claudi vous en livre en exclusivité une vue inédite et introuvable même chez Delcampe…pour prolonger votre balade mélancolique dans les ex-rues commerçantes…

      Au cours de cette balade, peut-être aurez-vous la chance de rencontrer Monsieur le Maire poussant la porte d’un vrai  petit commerce indépendant new-look… au 22 rue Thiers par exemple, ou bien encore au numéro 1 de la même rue !!

    Dernière minute : Nous découvrons ce matin, en consultant le site officiel de la Ville d’Auxonne, ce titre du Bien Public d’aujourd’hui : « Auxonne : des ambitions à la présidence ». Au-dessous de ce titre, la photo bon enfant et souriante de l’actuel Président de la communauté de communes d’Auxonne Val de Saône, le Président déclaré de la fusion « en douceur ».

CHARMOY-CITY : L’ART DE FONDRE EN DOUCEUR - du 6 décembre 2016

     Nous prendrons connaissance ultérieurement de l’article sur l’exemplaire papier, mais en attendant, nous confessons être rassuré, car nous étions resté sur notre faim à la lecture  de l’article d’hier 8 décembre paru dans le même journal  et titré : « AUXONNE INTERCOMMUNALITÉ Déchets : redevance incitative à la baisse »

     Comme quoi la Comcom, ce n’est pas que la gestion des déchets, mais le lieu plutôt clos de luttes d’influence et de l’exercice d’une démocratie très indirecte à la mode des sénateurs !

      Si le tri des déchets est salutaire, pour le citoyen moyen, le tri des présidents de Comcom, surtout en période de fusion en douceur, cela semble être une autre affaire !

Charmoy-City, la maison du projet

Charmoy-City, la maison du projet

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 9 décembre 2016  (J+2914 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Recensions

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Recension