Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 06:42

PATRIMOINE ET CITOYENNETÉ (1) - du 17 Septembre 2016 (J+2831 après le vote négatif fondateur)

Ces 17 et 18 septembre se tiennent les Journées du Patrimoine sur le thème « Patrimoine et citoyenneté ». Citoyen et citoyenneté, voilà des mots revenus à la mode. « Patrimoine et citoyenneté », de quoi s’agit-il ? Car il convient tout d’abord, en les reliant, de définir les deux mots.

Nous proposons cette définition : le patrimoine c’est l’ensemble du legs du passé qui permet au citoyen libre et éduqué de vivre en lien avec ce passé en jouissant des œuvres de ses aînés tout en prenant conscience de leurs insuffisances et qui lui permet, à travers le temps, d’inscrire sa vie en cohérence et en continuité avec l’aventure humaine.

Dans le cas particulier où il est associé avec le concept de citoyenneté, le patrimoine peut s’affranchir quelque peu de son cadre habituel qui est généralement monumental, historique et artistique. On quitte alors le Louvre, le Château de Versailles ou les cathédrales, pour rejoindre des objets d’étude plus modestes. Le vieux papier, éventuellement numérisé, l’emporte alors sur le marbre, les ors et les bronzes. C’est ainsi que la lecture critique de la correspondance d’un Poilu, d’un décret de la Convention, d’un vieux journal, d’un tract, d’une affiche ou d’un procès-verbal de conseil municipal peut se révéler plus formatrice pour le citoyen qu’une ascension vertigineuse à la Tour Eiffel ou le frisson d’une visite au fond des Catacombes…

Ces prémisses ayant été précisées, posons-nous maintenant, en tant que rédacteur de ce blog consacré au Charmoy, devenu désormais classique et bientôt patrimonial, la question suivante : « Comment pouvons-nous contribuer à ces journées « Patrimoine et citoyenneté », tout en traitant de notre sujet de prédilection ? »

Le patrimoine bâti du Charmoy, bien que désigné en janvier dernier par un artiste local très décoré, comme étant « un des fleurons d’architecture et de l’emploi à Auxonne » ne peut faire l’objet de notre étude. Tout au plus s’inscrirait-il dans le thème « Patrimoine foncier et consumérisme » et encore faudrait-il lui laisser le temps d’achever sa croissance à laquelle la municipalité s’active toujours « avec une attention et une motivation décuplées » » (Inf’Auxonne n° 30 d’octobre 2010 page 2), conformément au premier précepte du dogme infaillible du développement par LECLERC : « La municipalité s’est engagée très clairement et très fermement pour l’aménagement d’une zone commerciale. L’enseigne Leclerc est la locomotive de cet aménagement » (Inf’Auxonne n° 26 d’octobre 2009 page 1). Complétons : « L’enseigne Leclerc est la locomotive de cet aménagement et le mécano Raoul et ses aides sont commis au graissage des bielles ! »

Sur cette épopée ferroviaire, beaucoup d’encre a coulé depuis dix ans et a fini par constituer un fonds d’archives assez conséquent, dont notre blog n’est pas le moindre.

Mais, quant à consulter des archives, mieux vaut consulter directement les sources primaires et les productions officielles de nos élus et de leurs amis embarqués derrière la loco du Charmoy. C’est pourquoi nous avons décidé d’offrir à nos lecteurs, à l’occasion de ces journées « Patrimoine et citoyenneté », la consultation d’un patrimoine écrit non directement accessible et dont la lecture, avec le temps, devient de plus en plus passionnante et révélatrice.

Deux journées, donc deux thèmes choisis :

Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir sur pièces le jeu de bonneteau de l’hiver 2008-2009 aboutissant au retournement du vote négatif du 17 décembre 2008.

Demain nous redécouvrirons les richesses citoyennes du débat démocratique de la « consultation » de juin 2010, jointes aux petites gâteries charmoysiennes de la campagne des cantonales 2011

Sur le thème d’aujourd’hui, et afin d’apprécier à leur juste valeur les talents de contorsionniste sémantique du maire d’Auxonne autour du vote du 17 décembre, et la façon dont il finit par s’asseoir dessus sans complexes pour complaire à ses amis du groupe E.Leclerc, nous mettons à la disposition de nos lecteurs un certain nombre de documents en PDF qui ne sont plus accessibles en ligne.

À qui, sortant de la torpeur intellectuelle auxonnaise chronique, tentera de comprendre les entortillages amphigouriques qu’il ne manquera pas de rencontrer au fil de ces documents, il ne viendra sans doute à l’esprit que deux explications plausibles : incompétence à formuler en termes clairs et appropriés l’objet du discours, volonté pernicieuse et délibérée d’embrouiller. Chacun choisira la sienne, mais quoi qu’il en soit, ne sont-ce pas là deux vilains défauts rédhibitoires chez qui prétend montrer la route à ses concitoyens ?

Nous apportons aussi une contribution plus personnelle en proposant une sélection d’extraits de ces documents classés par ordre chronologique et commentés, ainsi que des extraits de presse en image.

Des études passionnantes et choisies pour des citoyens éduqués et responsables à qui on ne la fera plus !

Sans oublier l’image du jour…À demain !

Poster pédagogique citoyen du Charmoy

Poster pédagogique citoyen du Charmoy

Charmoy, cohérence dans la continuité

Charmoy, cohérence dans la continuité

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 17 septembre 2016 (J+2831 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres