Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 07:47

MARCHÉS ET HYPERMARCHÉ NOCTURNES - du 30 JUIN 2016 (J+2752 après le vote négatif fondateur)

À la suite de notre dernier article « Un (hyper)marché plein de promesses », une fidèle lectrice nous a interrogé sur l’histoire des marchés nocturnes.

C’est avec plaisir que nous accédons à sa demande. Il nous a suffi pour cela de consulter nos archives d’Inf’Auxonne, la revue rédigée par des Auxonnais(es) et pour des Auxonnais(es).

Remontant à l’année 2011, ouvrons pour commencer Inf’Auxonne N° 34 d’octobre 2011. Ce numéro rend compte en page 5 de la naissance des marchés nocturnes en ces termes : « L’Union Commerciale et Artisanale Auxonnaise peut se féliciter d’avoir organisé les deux premiers marchés nocturnes au Port Royal d’Auxonne cet été ». Bravo donc pour cette initiative de « l’Union Commerciale et Artisanale Auxonnaise » !

Inf’Auxonne N° 38 d’octobre 2012 nous apprendra en page 5 que l’expérience a été reconduite « les vendredi 29 juin et 20 juillet 2012 ».

En ce qui concerne ces années 2011 et 2012, précisons que les marchés se déroulaient sur le parking au pied du bastion du Béchaux (ex-établissements Bailly du Quai de Saône) entre les HLM du bord de Saône et le Port royal.

Les années 2013 et 2014 verront une interruption des marchés nocturnes liée, pour une part sans doute, aux aléas météorologiques ayant affecté les marchés de 2011 et 2012. Le changement climatique faisait déjà des siennes…

Nouveau départ en 2015, cette fois sur le parking du Port royal, et avec une fréquence accrue. Inf’Auxonne N° 49 de juin 2015 précise ainsi en page 6 que les marchés auront lieu « tous les vendredis soirs des mois de juillet et Août (soit neuf dates au total) ». Il semblerait toutefois que le sol caillouteux du parking ait quelque peu rebuté exposants et visiteurs.

2016 verra donc un nouveau changement de site. Inf’Auxonne N° 52 d’avril 2016 annonce en page 6 que cette année « les exposants investissent les gradins [du Vieux port] ». Dans l’article annonce, on remarquera qu’il n’est plus question de l’ « Union Commerciale et Artisanale Auxonnaise » (UCIAA) au titre de l’organisation, mais uniquement de « la Municipalité et [de] l’Office de Tourisme ». L’UCIAA n’est d’ailleurs pas non plus citée dans l’article du Bien Public du 25 courant selon lequel « Nathalie Roussel, adjointe chargée de l’urbanisme et du développement économique, table sur la nouvelle formule ». Pas d’UCIAA enfin sur l’affiche que la dite adjointe souriante présente sur la photo illustrant l’article. L’UCIAA méritera-t-elle bientôt, comme notre premier édile, un prix de discrétion ! Et ce prix sera-t-il décerné par la même officine de Colmar ?

UN (HYPER)MARCHÉ PLEIN DE PROMESSES - du 27 JUIN 2016

Voici donc, en résumé, et de 2011 à 2016, une brève histoire des « Marchés nocturnes » et sa conclusion discrète…En attendant ‒ qui sait ? ‒ la création du premier musée national des « Marchés nocturnes » ! Un équipement culturel susceptible d’attirer, dans son concept ludique et novateur, la société marchande et noctambule de l’Europe entière et son pognon ! Comme le fanal attire la phalène… Non pas la banane qui attire la baleine, grand-père !

Faire cette brève histoire des « Marchés nocturnes » pour une sympathique lectrice aura été pour nous un authentique et franc plaisir et une pierre apportée à l’édifice de notre mémoire commune !

Il est bien évident toutefois que relativement aux objectifs déclarés de notre blog, les « Marchés nocturnes » restent une question marginale ! Pour les personnes amnésiques, c’est-à-dire pour nombre d’habitant(e)s de notre bonne ville, rappelons tout de même la raison d’être de notre blog : porter l’éclairage nécessaire sur la part d’ombre, et pour ainsi dire nocturne d’un certain règne d’une prétendue « discrétion » ayant conduit par exemple à l’avènement d’un hypermarché sur la zone du Charmoy en dépit du vote pourtant explicitement négatif du 17 décembre 2008 ! Démocratie oblige !

PETITE ARITHMÉTIQUE DU CHARMOY - du 08 DÉCEMBRE 2014

Pour en revenir enfin à des questions plus en lumière, bien que « nocturnes », j’ai nommé les « marchés nocturnes », ne serait-il pas opportun d’ajouter aux « animations [prévues] pour dynamiser les marchés », un numéro de prestidigitateur discret. Nous connaissons tous l’artiste chevronné qui vous sort un OUI d’un chapeau dans lequel pourtant on avait mis 21 NON et pas un seul OUI ! Pas mal ! La prestation devrait être appréciée et le prestidigitateur, n’en doutons pas, ravi de renouveler l’exploit, à titre gracieux et dans l’intérêt général, cela va de soit !

Et pourquoi pas, encore, sous la voûte étoilée du ciel estival, l’intronisation inédite d’une adjointe aux éclipses de lune et aux étoiles filantes ! Céleste !

C’est une galéjade bien sûr, mais rappelons quand même que sous nos latitudes, il est parfois des communes où, pour le/la citoyen(ne) lambda, la certitude d’avoir affaire à un(e) adjoint(e) véritable s’acquiert surtout par l’existence d’une indemnité sonnante et trébuchante attachée à la fonction de la dite personne, plutôt que par le libellé plus ou moins précis de ses délégations. Tout cela, c’est du Kafka, me direz-vous ! Sans doute !

En ce qui concerne votre serviteur, il apporte modestement et bénévolement sa contribution en offrant une chanson « nocturne » libre de droits dont il est l’auteur et l’interprète et dont il autorise libéralement la diffusion lors des nuits magiques des gradins ! Un tube de l’été pour un Charmoy toujours hyper « discret » ! Pas vrai !

Les Nocturnes - du 16 janvier 2012

Marché foncier nocturne au Charmoy

Marché foncier nocturne au Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 30 juin 2016 (J+2752 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents