Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 07:03

ACTUALITÉ DE COURTELINE, OU LE MINIBUS DE 9h47 (SUITE ET FIN) - du 22 JUIN 2016 (J+2744 après le vote négatif fondateur)

« J’attendais, et le minibus ne venait pas…Dix heures sonnèrent…Sans le vouloir, voilà que je rejouais Le train de 8h47 dans une nouvelle version »

Je vous entends déjà fidèles lecteurs/trices : « On a déjà lu ça deux fois ! On est ragoués de ce minibus ! Chantecler rabâchait déjà, le voilà à présent qui radote carrément ! ». Si vous jugez que tel est le cas, et vous avez sans doute raison, alors faites comme moi, consolez-vous en lisant la PQL !

En attendant, reprenons… mais au fait, où en étions-nous ? C’est ça : « J’attendais, et le minibus ne venait pas…Dix heures sonnèrent…Sans le vouloir, voilà que je rejouais Le train de 8h47 dans une nouvelle version », mais j’ignorais encore une chose essentielle en ce moment où je me retrouvais chocolat pour avoir trop bien lu le panneau lumineux annonçant à la cantonade : « VILLE D’AUXONNE-INFORMATION-PASSAGE DU MINI-BUS DE LA VILLE au MAGASIN LECLERC le MERCREDI MATIN-départ : 9h47- retour : 11h20 ».

Ce que j’ignorais, en ce mercredi matin 15 juin, c’est qu’en plus d’avoir loupé le minibus, j’avais manqué l’occasion superbe et l’honneur insigne d’être en photo dans le journal !

Ce jour-là, le minibus faisait vraiment l’objet de toutes les attentions, et dire que j’ai raté le coche ! C’est vrai qu’un malheur n’arrive jamais seul me direz-vous ! Jacques Chirac a d’ailleurs trouvé le bon mot pour traduire cette fatalité : « Les merdes volent en escadrille ».

J’avais loupé le minibus et manqué la photo ! En ouvrant Le Bien Public d’hier 21 juin, j’ai en effet découvert, sous le titre « AUXONNE TRANSPORT Minibus : un moyen de retrouver une certaine indépendance », un grand article d’une demi-page illustré d’une splendide photo.

Un détail, mentionné dans le corps de l’article, fait référence au jour du reportage et à un arrêt précis : « Aujourd’hui l’arrêt devant Lidl ». La mention de « l’arrêt devant Lidl » permet d’affirmer que le reportage a eu lieu un mercredi matin et, compte tenu de l’impératif de fraîcheur des nouvelles d’un quotidien digne de ce nom, « aujourd’hui » ne peut être évidemment que mercredi dernier 15 juin !

Vous pensez bien que la lecture de cet article du Bien Public a retenu mon attention, et ce, particulièrement sur plusieurs points.

Le rédacteur/trice de l’article indique ainsi à propos du service du minibus :

« Ce service, en place depuis plusieurs années, a été modifié en début d’année, pour ajouter un arrêt, le mercredi matin au centre commercial Leclerc »

Cette phrase mérite quelques commentaires

Nous pouvons d’abord préciser que le minibus est en place depuis 14 ans, comme en témoigne Inf’Auxonne N° 3 de juillet 2002, dans lequel on peut lire en page 4 : « Comme déjà annoncé par voix de presse le minibus acquis grâce à la générosité d’un certain nombre d’artisans et de commerçants circule depuis le 14 mai 2002 ». À cette introduction d’Inf’Auxonne N° 3, fait suite une longue série de précisions concernant les itinéraires, les arrêts et les tarifs. Dans Inf’Auxonne N° 8 de janvier 2004, un luxueux encart sur papier couché fort faisait le point de la situation du minibus, de ses tarifs et de ses horaires. C’est de cet encart qu’est tirée notre photo souvenir du jour.

Revenons maintenant au présent, et à l’article du Bien Public d’hier. Il y est question, comme nous l’avons vu, d’une modification censée être intervenue « en début d’année, pour ajouter un arrêt, le mercredi matin au centre commercial Leclerc ». Précisons tout de même qu’avant le 15 juin dernier, jour de notre mésaventure, et hormis l’annonce du tableau lumineux, d’ailleurs corrigée depuis, aucune mention du nouvel arrêt n’était disponible en ligne sur le site de la Ville d’Auxonne.

Comme nous l’avons déjà constaté par ailleurs, il semble que ce 15 juin, on ne se bousculait pas vraiment dans le minibus qui faisait justement ce jour-là l’objet de toutes les sollicitudes.

C’est sans doute en lien avec cette rareté de passagers qu’une subtile arithmétique à propos de leur nombre a été développée dans l’article du Bien Public : « Aujourd’hui à l’arrêt devant Lidl, seule R[…] attendait le minibus, mais, habituellement, deux de ses voisines du quartier de la Colombière, l’accompagnent . Le conducteur précise : « Il y a habituellement quatre à cinq personnes de plus, mais, en ce moment, il y a une habituée qui est malade » » De quoi ravir notre Savant Cosinus ! Qui sait, la maladie est peut-être contagieuse ?

Ne désespérons pas pour autant, positivons plutôt ! Les effets conjugués d’un retour annoncé du soleil et de l’annonce lumineuse du tableau ne tarderont pas à agir et il faudra sans doute incessamment prévoir une impériale sur le minibus pour caser le flux grandissant des nouveaux usagers du mercredi matin !

Un minibus à impériale dans une ville napoléonienne, the must ! On ne peut toujours pas visiter le célèbre chapeau, mais le minibus aura bientôt son impériale ! Comme chantait Jacques Brel : « Et sur l’impériale, l’cœur dans les étoiles, y’avait mon grand-père, y’avait ma grand-mère ! »

Une dernière bonne nouvelle : sous l’article consacré au minibus, un autre article annonce « Un petit ménage de printemps pour le réservoir des Granges-Hautes ». On voit que le think tank de la rédaction ne chôme pas ! C’est un vrai bonheur pour nous de voir le totem de notre blog sans tabou ainsi bichonné ! Enfin un rayon de soleil dans ce printemps pourri, avouez qu’il était temps !

Franc succès au Charmoy pour le minibus de 9h47

Franc succès au Charmoy pour le minibus de 9h47

L'ancêtre du minibus  de 9h47

L'ancêtre du minibus de 9h47

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 22 juin 2016 (J+2744 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse