Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 07:39

UN PORT, DES REPORTS, ET DES APPORTS (DE TERRE) - du 18 MAI 2016 (J+2709 après le vote négatif fondateur)

On avait le vent en poupe à Charmoy-City hier matin, dans la PQL, du moins ! En effet sur le trottoir d’un magasin de presse, trônait cette affichette : « AUXONNE Un sacré projet pour le port royal »

Le Bien Public du 17 mai 2016, offrait ce titre à la une : « AUXONNE Un projet « pharaonique » pour le port royal »

Ouvrez le journal, vous tomberez en page 13 sur une pleine page avec ce titre : « AUXONNE INFRASTRUCTURE La surface du port royal va doubler ».

Sensass !! Mais tout ça a quand même un petit air de déjà vu. Rappelez-vous, dans Le Bien Public du 17 septembre 2014, cette annonce de notre premier édile : « Tourisme- L’année 2015 devrait également accueillir une extension du port d’Auxonne. Une réalisation entreprise par la société H2O+. La structure devrait être doublée avec, à la clé, de nouvelles créations d’emploi. ».

Non, je n’invente rien, c’est exactement ce que l’on pouvait lire alors dans cet article intitulé « AUXONNE Le maire Raoul Langlois évoque les réalisations et les réflexions de la municipalité Tout sur les nouveaux projets », précisément au paragraphe « Le port double sa taille »

Et puis, ce n’est pas tout, rappelez vous, lors des journées du Patrimoine, des 20 et 21 septembre 2014 à Saint-jean-de-Losne, « …Charles Gérard – fondateur de l'entreprise et manifestement fier de ses équipes et de la croissance rapide d'H2O – présentait les projets d'allongement des pontons de son port de Saint Jean de Losne : "un port aujourd'hui plein à craquer". Puis il annonçait le doublement de leur tout nouveau port à Auxonne : "Trois ans après son ouverture, "Port Royal" connaît déjà un si fort taux de remplissage que nous avons décidé d'en doubler la superficie, pour être en mesure d'y accueillir 300 bateaux" ».

Vous pourrez vérifier tout ça grâce au lien ci-dessous et vous y trouverez aussi, en avant-première, la maquette du projet

http://www.fluvialnet.com/murmures-actualites-journees-ports-ouverts-chez-h2o/9608

Mais revenons à l’actualité d’hier, 17 mai 2016. L’article pleine page est largement illustré par des photos actuelles du port ainsi que d’un plan détaillé d’avant-projet portant le logo de la société H2O daté du 27/05/14, et conforme à la précédente maquette.

Nous allons voir cependant, qu’à part ce plan de mai 2014, un peu plus détaillé que la maquette, l’article n’apporte à peu près aucun élément nouveau. On peut remarquer en outre qu’il ne renferme aucune déclaration officielle, tant de l’investisseur que de la municipalité d’Auxonne.

Au-delà du titre alléchant, « La surface du port royal va doubler », suggérant un futur proche, le lecteur attentif s’apercevra donc, en parcourant le texte, que le soufflé retombe bien vite

On y apprend en effet– c’était déjà le cas en 2014 ! – que « le projet d’agrandissement est toujours d’actualité » mais que « ce projet est programmé à long terme » sans autre précision de date car « des complexités administratives sont encore à régler ».

Rien de neuf, encore ici, par rapport à un autre article du Bien Public, celui-là du 19 septembre 2015, dans lequel notre premier édile déclarait :

« L’investisseur souhaite doubler la surface du port pour passer de cent cinquante à trois cents anneaux. C’est un gros projet privé que nous avons accompagné et qui marche bien. Cela ne pourrait pas être fait avant 2017 » (Cf. article « AUXONNE Tour d’horizon des dossiers avec le premier édile de la Ville Raoul Langlois « 432 000 € en moins » » paragraphe « Le port »)

Pas avant 2017, c’est sûr ! Seul fait vraiment nouveau dans l’article d’hier, l’évocation d’un problème de taille en ces termes : « la difficulté principale qui bloque aujourd’hui cette étude est la question du replacement de la terre [150 000 m3] qui sera extraite pour l’agrandissement du port », terre « qu’il est impossible de déposer dans des zones polluées ou inondables ».

Il est très probable que, comme dans le cas du chantier de 2010 qui nécessita l’évacuation d’une quantité de terre comparable, que ce soit la « DDT (Direction du Territoire) en collaboration avec les services de la Communauté de Communes et de la Mairie d’Auxonne [qui soit en charge d’instruire] le dossier de dépôt de la terre issue du port ». (Cf. inf’Auxonne N° 30 d’octobre 2010 (page 2 colonne centrale)).

Espérons quand même que, pour autant, le projet ne sera pas enterré et que cette fois-ci, au moins, les relevés archéologiques préalables n’incomberont pas à l’initiative de bénévoles.

En effet, durant l’été 2010 et devant certaines carences, nous avions travaillé mon épouse et moi-même sans indemnité, ni mandat, ni financement d’aucune sorte, à documenter et à décrire en urgence le substrat archéologique de la zone du port où subsistaient, en particulier, d’importants vestiges d’un ouvrage de fortification extérieur : la contregarde du Bastion royal datant du 17ème siècle. Cette contregarde se prolonge d’ailleurs, sur des dizaines de mètres dans la zone prévue d’extension. Pour en savoir plus, cliquer sur le lien

"LA CONTREGARDE DU BASTION ROYAL" CONFERENCE ANNONCEE POUR LE 15 JUIN 2016

Pour en revenir à nos fouilles improvisées de 2010, rappelons que cette contribution modeste, spontanée et bénévole, ne devait pas grever le budget de notre commune, qu’elle semble même avoir été fort opportune pour la continuité du chantier, évitant une interruption administrative, et enfin particulièrement appréciée, puisque nous en avons été officiellement remerciés dans inf’Auxonne N° 30 d’octobre 2010 (page 2 colonne centrale), et ce nonobstant mon activisme concomitant sur le présent blog à propos de LECLERC au Charmoy.

En attendant Claudi s’interroge et improvise sur les 150 000 mètres cubes à placer ! De quoi remplir un pot de fleur de belle taille pour chaque Français (e) ! Pourquoi pas une opération « 67 millions de géraniums » !

Charmoy-City, en attendant de creuser pour doubler le Port royal

Charmoy-City, en attendant de creuser pour doubler le Port royal

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 mai 2016 (J+2709 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Revue de Presse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse