Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 07:35

UN ZOUAVE ET DES CRUES - du 10 MARS 2016 (J+2640 après le vote négatif fondateur)

Nos lecteurs et surtout nos lectrices ont été séduit(e)s par la belle figure du Général Boulanger, héros de la revue. Et voilà qu’ils en redemandent ! C’est vrai que cette revue du 14 juillet 1886 est restée célèbre, on n’en finissait pas alors de compter bataillons et escadrons ! De nos jours, les effectifs ont fondu, mais le défilé en boucle d’un peloton suffira bien vite, à un inventeur de renom, à accroître le compteur de son blog de l’effectif d’une division ! Notre génial inventeur espère sans doute, comme Boulanger, obtenir un jour le portefeuille de la Guerre ?

COMBIEN DE VISITEURS AU COMPTEUR ? - du 07 MARS 2016

Mais laissons notre inventeur aux grandes manœuvres de son compteur et revenons à nos lecteurs. Nous leur parlerons aujourd’hui ‒ par temps de crue, c’est indiqué ‒ du zouave du Pont de l’Alma.

Le Général Boulanger, que nous avons évoqué dans notre dernier article, n’a jamais servi, lui, dans les zouaves ; il a cependant commencé sa carrière de jeune officier dans les turcos (tirailleurs algériens). C’est dans ce corps, en Italie, qu’il est grièvement blessé à 22 ans en 1859, ce qui lui vaudra, dès son jeune âge, la plus haute décoration, et il sera encore plusieurs fois blessé au combat. Même si sa revue de 1886 est restée célèbre, il n’était pas de ces héros de revue qui craignent le feu mais supportent la décoration !

Il était cependant né trop tôt pour participer à la bataille de l’Alma (1854) où s’illustrèrent les zouaves, dont l’un au moins est resté célèbre : le fameux zouave du Pont de l’Alma.

https://www.youtube.com/watch?v=Xiqk-GSPPVw

À part le lien que ce zouave entretient avec les crues parisiennes, dont il est l’indicateur bien connu, le terme de zouave est chargé d’une connotation ironique. On dit ainsi couramment : « arrête de faire le zouave », « c’est un drôle de zouave », de façon plus salace « la main de ma sœur dans la culotte d’un zouave ».

Le pantalon du zouave est spacieux et très large, à l’orientale. Les deux jambes en sont munies à la base d’un trou, le fameux trou de Lamoricière, destiné à l’écoulement de l’eau après le franchissement des oueds. Et pour le zouave du Pont de l’Alma, lors de la décrue.

Ce trou ingénieux (fut-il à l’époque l’objet d’un dépôt de brevet et de créations d’emplois ?) emprunte son nom au Général de Lamoricière, grand organisateur de l’Armée d’Afrique, qui créa, par ailleurs, en 1860 les zouaves pontificaux au service du Vatican menacé. Les territoires du Pape étaient en effet convoités par le jeune état italien et les garibaldiens.

Pour nos lecteurs amateurs d’histoire et d’iconographie militaire, Claudi a dressé un tableau réjouissant et inédit de nos zouaves. Une question reste ouverte : l’Armée de tous les Français serait-elle un bataillon de Zouaves Pontificaux dédié à la promotion médiatique et commerciale du Pape autoproclamé du nouvellisme ?

Dernière minute : Un diaporama du Bien Public publié hier en fin de journée titrait « Auxonne : la décrue de la Saône a commencé mais l’eau reste encore dans le port ». Il est heureux et normal que « l’eau reste encore dans le port ». Comment peut-on publier de telles platitudes ! Passe encore pour la « décrue » qui est une info, mais « l’eau reste encore dans le port », celle-là vous me la copierez !

On a envie de dire au rédacteur : « Arrête de faire le zouave ! ». Vous me direz aussi que le papier journal c’est bien utile pour bourrer dans ses godillots pour les faire sécher quand on a eu les pieds bien gaugés !

Le pape-zouave du nouvellisme au Charmoy

Le pape-zouave du nouvellisme au Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 mars 2016 (J+2640 après le vote négatif)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres