Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 07:17

RETRAIT DE PERMIS - du 11 MARS 2016 (J+2641 après le vote négatif fondateur)

Avant d’en venir à mon sujet d’aujourd’hui, je voudrais répondre au message d’hier d’un sympathique abonné que je salue et remercie et qui se reconnaîtra, les messages étant plutôt rares. En lisant l’article qui suit, il comprendra l’objectif général de ce blog, pas spécialement dédié à la détente des lecteurs malgré une volonté de fantaisie parfois appréciée.

Cette fantaisie mise à part, il est question pour l’essentiel dans ce blog du commentaire et du décorticage d’une longue histoire de « collaboration » et de « discrétion » entre une grande enseigne et le maire d’Auxonne, histoire de « collaboration » et de « discrétion » pas spécialement appréciée, dans ses méthodes, par le rédacteur de ce blog et de nombreux Auxonnais(e)s. Le blog continue d’ailleurs, car l’histoire n’est pas terminée. Des évolutions et des bilans nous attendent.

Quant aux histoires de zouaves, de compteur et autres foutaises du même tonneau, elles concernent un épiphénomène charmoysien marginal et sans intérêt. Il faut donc les prendre comme étant à destination de certains initiés. Même s’il est possible d’en comprendre le sens en épluchant nos articles des derniers mois et en prospectant les ressources de la toile, au prix, il est vrai de quelques « céphalées » !

Venons-en maintenant à notre article d’aujourd’hui.

RETRAIT DE PERMIS

Non, il ne sera pas question dans cet article d’un excès de vitesse au compteur de Bébert. Le Taximètre Bébert, tout le monde sait à présent ce qu’il indique ! Du vent ! Cette affaire ne tient pas la route, sachez le bien une fois pour toutes ! Même si le préposé au compteur feint de l’ignorer. L’artiste joue sa comédie pour lui tout seul devant un parterre vide ! Il est même obligé de faire la claque ! Pathétique !

Si notre blog s’intéresse à cette galéjade pitoyable, c’est tout simplement parce qu’elle a tendance à un peu trop déborder sur le domaine public, les places d’armes et les estrades. Que le Génie en crue rentre dans son lit, qu’il arrête de se pavaner à la parade, en un mot de nous la jouer, et tout ira beaucoup mieux pour tout le monde !

Revenons-en maintenant à la vocation première de notre blog qui est de « chanter clair afin qu’il fasse clair » et de porter la lumière sur certaines « discrétions ».

Tel est le cas du Charmoy, affaire éminemment placée sous le signe de la « discrétion » ! Car c’est uniquement devant la carence d’information et l’abondance d’enfumage que nous sommes devenu depuis près de six ans et par nécessité de salut public le chroniqueur attitré et l’archiviste méticuleux de toute cette affaire !

Les dernières nouvelles municipales du Charmoy sont pour l’instant très minces

EMPLOI AU CHARMOY : GRANDE DISCRÉTION AU CONSEIL - du 03 MARS 2016

Qui plus est, les ténors du « coup de gueule » semblent démontrer à l’usage qu’ils manquent de coffre et ne tiennent pas vraiment la note, passant vite d’un air à un autre, et du morceau de bravoure, à la consultation chez l’ORL !

LE BASSIN D’EMPLOI ENFIN AMÉLIORÉ ? - du 01 MARS 2016

Sans coup de gueule et sans parade nous compléterons pour notre part le dossier du Charmoy par une pièce supplémentaire : un retrait de permis.

Ce retrait de permis n’a d’importance que documentaire et il est sans doute passé totalement inaperçu. Il n’en a même pas été question au dernier Conseil municipal du 2 mars où l’on tirait déjà des plans sur des préemptions au Charmoy, pour de nouveaux permis sans doute (mais rien de cela dans le CR publié et consultable en ligne.)

Le permis retiré en question, déposé le 09 février 2015 sous le n° PC 021 038 15 E 0003, avis de dépôt affiché le 13/02/15 (n° affichage 025/2015) et concernant un magasin d’une surface de plancher de 9945 m², avait été accordé le 29/07/15, il ne fut jamais affiché sur le terrain.

Il vient d’être retiré dernièrement comme l’annonce l’arrêté de retrait signé le 10 février dernier et affiché le 22 février dernier

Une chose au moins est donc sûre à présent, il n’y aura pas de twin-hypers au Charmoy !

Pour une vieille histoire de permis, Claudi nous ressort aujourd’hui une vieille image d’archive. Décidément, tout fout le camp !

Retrait de permis, les Twin-hypers c'est fini

Retrait de permis, les Twin-hypers c'est fini

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 11 mars 2016 (J+2641 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Documents

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Documents