Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 07:13

RAYON DÉCORATION - du 10 NOVEMBRE 2015 (J+2519 après le vote négatif fondateur)

Après un petit intermède haut-saônois, reprenons notre actualité monumentale auxonnoise.

L’hyper-monument dont un polygraphe zélé nous tient presque journellement au courant de la sculpture, sera doté, n’en doutons pas, d’un rayon décoration.

La décoration, n’est-ce-pas en effet la petite touche de bon goût qui change tout, la petite note qui vous met en valeur.

Impressionné par la très récente republication d’un article visionnaire de 2010 qui avait prévu, bien avant l’heure, le monumental surgissement glyptique que l’on découvre actuellement sur les terres du Charmoy, nous nous sommes replongé dans l’abondante bibliographie d’une œuvre pour le moins foisonnante et originale dont la BNF (Bibliothèque Nationale de France) serre les numéros dans ses magasins.

Il faudrait une vie pour commenter toutes les richesses de cette véritable encyclopédie à faire rêver Bouvard et Pécuchet, et nous n’entreprendrons pas cette tâche bien au-dessus de nos forces, nous contentant seulement d’y picorer à l’occasion…

Je sens que les curieux vont fouiller dans leurs archives. Attention, certains numéros sont devenus rares ! Nous en possédons un certain nombre, mais nous devons hélas déplorer des lacunes. Même à la BNF, il en manque un. Oui ! Car ces exemplaires de revue on été déposés à la BNF comme nous l’avons déjà dit et comme, d’ailleurs, le précise l’auteur lui-même. Et peut- être même à la Bibliothèque du Congrès à Washington !

On peut donc les y consulter. Si une thèse vous tente, il y a un créneau à prendre ! Je peux vous aider à en rédiger l’intitulé ! Lecteurs/trices studieux/ses découvrez une certaine vision d’Auxonne au début de notre siècle à la BNF !

http://data.bnf.fr/41132031/bloc_note_intellectuel_auxonnais/

[Après avoir accédé au site, cliquez à droite « catalogue général », la notice résumée apparaîtra, cochez « le carré à gauche » et cliquez « voir les notices », vous aurez tout le détail]

Maintenant, attelez-vous à la thèse, nous nous chargerons de l’antithèse !

Au fait, en passant, comme ça, au fil des pages, nous avons dégotté une petite idée décoration bien sympa pour agrémenter à bon compte sa photo d’identité. La petite patte qui épate, le petit plus pour sécher les copains et les copines !! Le je-ne-sais-quoi, le presque rien qui vous ira si bien. Non ! Je ne rêve pas, je ne suis pas un visionnaire, un terrible que rien n’arrête, moi, juste un amant de la vérité et un lecteur attentif à qui on ne la fait pas !

Je n’ai pas rêvé, j’y ai regardé à deux fois et même à trois, après les « libations chaotiques », sait-on jamais… Non, je n’avais pas eu la berlue, il était bien là ce petit figuratif, et il est toujours là !

Maintenant je ne sais pas comment vous dire ... Oui, il fait penser terriblement à ces petits figuratifs palmés ou étoilés et autres croix, sortes de petits insectes bizarres pour le profane mais qui, en réalité, n’en sont pas, et qui parlent d’eux-mêmes comme vous et moi !!!

Petits figuratifs un peu désuets à présent, certes, mais apparemment toujours appréciés par les vrais connaisseurs, cavaliere, et autres commendatore, et qui suivaient jadis en clinquante ribambelle les noms des notables décorés sur leurs cartes de visite. Comme son parfum suit la femme du monde.

Chaussez vos lunettes, et regardez bien le cliché en page 4 du n° 3 de juin 2004 de la dite revue. Le figuratif en question n’est tout de même venu pas venu là par hasard. Il ressemble diablement et de façon très équivoque à une décoration bien connue. Quelle est sa fonction ? Que représente-t-il ?

Vous n’avez pas conservé le numéro en question, tant pis pour vous ! Demandez-le à l’auteur qui ne manquera sans doute pas de s’empresser de vous le communiquer en hommage d’auteur ! Ou plutôt, allez à Tolbiac, ou à Washington, le consulter, ça vous fera une sortie ! Vous découvrirez alors l’« insecte » en question ! Munissez-vous d’une loupe au besoin.

Je ne peux vous en dire plus, certain qu’une réédition de ce cliché, aucta et emendata (demandez à un conservateur de la BNF il vous expliquera) devrait sans doute paraître incessamment pour le plaisir et l’édification de myriades d’internautes qui s’empresseront de faire tourner le compteur magique jusqu’au vertige !

Conversation saisie sur le vif au rond-point de la poste qui ne fait que croître et embellir :

– À propos, vous avez entendu parler de la remise, mon cher ?

– Ben, quelle remise ?

– Ça alors vous débarquez ! La remise, quoi !

– Ben, quelle remise ?

– Vraiment, il faut vous faire un dessin ! La remise à tout casser à l’occasion de l’ouverture du rayon décoration de la sculpture !

– Mais quelle donc sculpture ?

– Pauvre ignare, mais vous ne lisez donc rien, triple buse, vous ignorez que « la rue du Colonel Redoutey en direction de Dole sculpte le futur commercial »©. Ce n’est pourtant pas faute de vous l’avoir rappelé !! Au lieu de faire des « libations chaotiques »© vous feriez mieux d’avoir de saines lectures !

– Pardonnez-moi, Maître, je sais peu de choses. Mais à propos de Dole, je sais quand même qu’y naquit Jules Grévy, auquel est dédiée une place. Je ne connais rien à la sculpture, mais je sais que le Président y avait sa statue, que fondit l’occupant en 1942. Et à propos de décoration, je sais que son gendre Wilson en connaissait un rayon, pour la plus grande joie de Caran d’Ache !

Au fait, Claudi commence à faire son gros prétentieux. C’est dans l’air me direz-vous, mais quand même ! Savez-vous qu’il commence à se prendre pour Caran d’Ache !! Le voilà qui donne à présent dans la ferblanterie ! Après Zinzin, bonjour Bling ! Bling !

Au Charmoy on a la banane !

Au Charmoy on a la banane !

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 10 novembre 2015 (J+2519 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Zarzélettres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Zarzelettres