Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 08:36

DU PARVIS AUX AVIS, EN PASSANT PAR LE « RADIS© », SANS OUBLIER LES ÉPIS ! - du 08 JUILLET 2015 (J+2394 après le vote négatif fondateur)

Dernièrement, Inf’Auxonne N° 49 nous informait, en page 5, que les « marches du parvis […] n’étaient plus en excellent état » et que « Le temps qui passe et l’usure due au passage des citoyens [avaient] rendu nécessaire leur restauration ». Il faut venir chez nous pour y trouver des citoyens usant par leur passage les marches d’un parvis en une génération !

Il faut venir chez nous, encore, pour y trouver un « radis qui cache le champ »©, dans ce qui fut autrefois notre campagne du Charmoy, devenue à présent campagne de publicité artistique pour Leclerc ! On peut craindre que comme les marches du parvis, avec tant de passages, le site diffuseur ne se retrouve prématurément usé ! La municipalité en place pourvoira à sa restauration, n’en doutons pas, elle lui doit bien ça !

À propos de radis, en voilà une belle botte en promo !

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/07/04/distribution-leclerc-condamne-a-payer-61-3-millions-a-ses-fournisseurs_4670016_1656994.html

Si le passage des citoyens est censé avoir usé les marches du parvis, en revanche, peu de citoyens s’usent les yeux à consulter les avis du panneau d’affichage officiel, pas plus qu’ils ne sacrifient beaucoup de leur temps à s’informer des séances du Conseil municipal. De nonchalance irresponsable, on ne pourrait cependant nous accuser.

Le 5 mars 2012, on pouvait lire ainsi sur notre blog :

« Vendredi dernier 2 mars, la décision 917D du 17 janvier 2012 de la CNAC a été affichée au tableau de la Mairie d’Auxonne comme le veut le règlement. Evènement discret noté seulement par les « spécialistes » de la question. »

EN ATTENDANT LA SUITE – du 05 mars 2012

Avant d’être affichée, la décision avait été d’abord mise en ligne le 22 février précédent

CNAC, UNE NOUVELLE ENTRÉE AU « DICTIONNAIRE DES GIROUETTES » ? – du 22 février 2012 (édition du soir)

Une dizaine de jours s’étaient donc alors écoulés entre la mise en ligne et l’affichage au tableau de la Mairie d’Auxonne.

La dernière décision N° 2565T du 3 juin dernier a été mise en ligne, lundi dernier 29 juin. Depuis ce 29 juin, une dizaine de jours se sont écoulés et si, selon Hegel, la lecture du journal tient lieu pour l’homme moderne de prière quotidienne, le déroulement quotidien de la bande du panneau d’affichage municipal tient lieu pour moi, pour l’instant, de bréviaire et de chapelet au chevet de l’église, pas au parvis, il ferait beau voir user les nouvelles marches ! Mais jusqu’à présent mon exercice assidu de piété administrative s’est révélé infructueux !

C’est que la législation a changé depuis 2012. À la suite du décret 2015-65 du 12 février 2015 relatif à l’aménagement commercial, publié dans le JORF n°0038 du 14 février 2015 (Page 2870), la réglementation précise désormais que « les décisions et avis de la commission nationale sont rendus publics par voie électronique » (Art R. 753-39 dernier alinéa)

L’exigence d’affichage n’étant plus désormais précisée réglementairement pour les décisions de la CNAC, il se pourrait bien qu’à la différence des précédentes décisions (317D du 20 janvier 2010 et 917D du 17 janvier 2012), la dernière décision N° 2565T du 3 juin dernier ne soit jamais affichée sur le panneau de notre maison commune. À vrai dire, on n’y perdra vraiment pas grand-chose, la matière de la décision étant extraordinairement mince ! Pour plus de détails sur le fond et la forme des annonces successives de cette décision en ligne, on pourra consulter

COUAC ! - du 30 JUIN 2015

Dernière minute, bac avec mention pour le faucheur ! : Des ronds points aux radis ©, l’art n’en finit pas de reluire et de s’épanouir dans notre charmante cité. Un article du Bien public d’aujourd’hui, intitulé « Un faucheur installé au rond-point des Casernes », développe à ce propos une ample moisson d’idées et nous promet un tarare.

Un tarare sur les rives de l’Arar voilà la perle rare, un tarare en marbre de Carrare, ça c’est de l’art, pardi, mon radis© ! La fin de l’article précise : « Une nouvelle scène est en projet pour le rond-point de l’Europe, route de Dole ». Nous nous empressons d’apporter notre modeste gerbe à ce grand battoir d’idées en offrant, libres de droits et sans ©, deux projets originaux de Claudi, déjà présentés dans nos articles

ÉPISODE N° 31 : IN MEMORIAM- du 10 septembre 2013

LES RADIS DE LA COMMÈRE - du 05 JUILLET 2015

DU PARVIS AUX AVIS, EN PASSANT PAR LE « RADIS© », SANS OUBLIER LES ÉPIS !  - du 08 JUILLET 2015 (J+2394 après le vote négatif fondateur)

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 08 juillet 2015 (J+2394 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres