Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 08:55

CHANTECLER A CINQ ANS - du 18 JUIN 2015 (J+2374 après le vote négatif fondateur)

Une consultation peut être, dans le cas idéal, un acte de démocratie participative. Mais en juin 2010, lors de la consultation pour la « zone commerciale du Charmoy », dénomination vague, et faux-nez d’une enseigne bien connue, nous étions dans un tout autre cas. Et c’est l’examen attentif de cette situation qui a motivé, au seuil de l’été 2010, la création de notre blog.

Le 18 juin 2010 paraissait Chantecler N°1 en réaction au climat de propagande effrénée qu’entretenait alors la « bande des quatre » pour un OUI à la «consultation ».

Derrière le galimatias administratif de sa présentation officielle, en dépit des couplets naïfs sur son sens et sa valeur démocratique, quels étaient au fond, pour ses organisateurs, la cause et le motif profonds de cette consultation ? Obtenir un coup de pouce à l’applaudimètre au profit du promoteur et aussi, sans doute, de son soutien local !

En effet, des difficultés d’implantation étant apparues pour celui-ci à la suite des décisions négatives de deux commissions consécutives. (CDAC du 7 octobre 2009 et CNAC du 20 janvier 2010), il semble bien que le but recherché ait été en fait d’obtenir, après-coup, le soutien d’une population tenue à l’écart de la décision initiale et de surcroît objectivement mal informée, sinon par des slogans publicitaires.

Car le projet, pour lequel un soutien populaire était maintenant escompté, n’avait-il pas d’abord été décidé en catimini, plus d’un an avant dans le courant de l’hiver 2008-2009, et ce, en dépit du vote négatif du 17 décembre 2008 ! Ajoutons encore que sur le terrain, et dès avril 2009 le promoteur avait déclaré détenir la « maîtrise foncière de la zone » tout en remerciant le maire pour sa collaboration et surtout, sa « discrétion » ! (voir Inf’Auxonne N° 25 de mai 2009).

Nos lecteurs/trices qui ne connaissent pas, ou qui auraient oublié les slogans de la fameuse consultation pourront les découvrir ou les redécouvrir à travers les tracts et les affiches dans notre

ALBUM IMPRESSIONS DE LA CONSULTATION 2010

Nos murs étaient alors investis par une campagne d’affichage sauvage en jaune-fluo dont le matériel portait la signature de LURE.

La moindre des choses était de dénoncer cet état de fait, cette publicité voyante et tapageuse qui mêlait sans complexes les affaires privées et l’outil démocratique ! (le fait n’est pas rare de nos jours).

Face à cette floraison de propagande sur nos murs Chantecler, qui « chante clair afin qu’il fasse clair », devait dessiller les yeux des honnêtes gens et rappeler quelques vérités factuelles !

Aujourd’hui Chantecler a cinq ans, et n’envisage toujours pas de prendre sa retraite !

Attiré par les couvertures multicolores des numéros du NOTIN© que j’avais ressortis de mes rayons pour y rechercher le « projet de tramway », Claudi y a mis son nez, il a y dégotté quelques perles rares, dans le N°1 en page 28 : « Fred Hypaire piquant une polka du Charmoy », en page 29 : « Hercule et le Poirot » – ces légendes sont de son cru – et dans le N°2 en page 64 une photo de la « Manifestation du dimanche 27 septembre 2009 contre l’implantation d’un Centre Leclerc à Auxonne . Et sous cette photo, un commentaire sui generis dont quelques commerçants se souviendront !

J’ai vu soudain Claudi tout songeur, il pensait sans doute à ses légendes à lui. Je lui ai dit rassure-toi, nous n’avons pas d’annonceurs, et surtout, ce qui compte, nous avons beaucoup d’amis même si nous ne sommes pas sur facebook, cette foire aux amis faciles dont on met les binettes en vitrine ! Où l’on exhibe son « réseau » de zozos comme un philatéliste exhiberait son album de timbres !

CONNECTEZ-VOUS ! - du 06 MAI 2015

Et, ce disant, juste à gauche de la fameuse photo, en page 64, j’ai posé mon index pour lui montrer cette phrase (ce sont des animaux qui parlent) : « Nous profitons que nous avons la parole, pour dire que nous sommes tristes pour notre ami le Coq. En effet certains humains veulent lui tordre le coup [sic], car il chante un peu trop fort ». Devant ce témoignage de sympathie évident, Claudi, tout requinqué, a vite retrouvé le moral !

CHANTECLER A CINQ ANS - du 18 JUIN 2015 (J+2374 après le vote négatif fondateur)

Oui, aujourd’hui Chantecler a cinq ans, et presque toutes ses dents !

Aujourd’hui Chantecler a juste cinq ans et Waterloo juste deux cents…Encore un coq à l’âne me direz-vous ! Pas tout à fait ! Ce matin, devant le quartier Bonaparte, j’ai surpris un groupe de rosbifs tout excités, ils venaient de débarquer et flashaient déjà joyeusement la nouvelle statue du rond-point qui brillait de tous ses ors dans un soleil levant qui n’était pas vraiment celui d’Austerlitz ! À preuve, ils ont déjà trouvé un surnom au bonhomme : « Very, very nice ! His name is Arthur ! »

Arthur ? Arthur ? Je restais perplexe… Ils m’ont mis au parfum : Arthur Wellesley, duc de Wellington, bien entendu ! Arthur Wellesley, duc de Wellington, le grand faucheur de Waterloo faisant la nique, sous son nez, au Petit Caporal ! Pas mal !!

En consolation de cet affront de la perfide Albion vous pouvez toujours revoir

ALBUM NAPOLEON ET LE CRAYON

Chantecler a juste cinq ans, Waterloo juste deux cents, et cet article, beaucoup trop long, environ 5000 caractères…

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 18 juin 2015 (J+2374 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Figures libres