Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 00:00

LES DOIGTS DANS LE NEZ ET LE DOIGT DANS L’ŒIL - du 25 MARS 2015 (J+2289 après le vote négatif fondateur)

Le chantier du Charmoy est reparti lundi dernier « les doigts dans le nez » et les érections de poteaux se succèdent rapidement sur la plate-forme. Mais ceux qui nous ont promis le miracle ne se sont-ils pas mis « le doigt dans l’œil » jusqu’au coude ? La relecture de la décision 317D de la CNAC du 20 janvier 2010 peut être édifiante à ce propos, qui jugeait qu’un projet d’hyper au Charmoy « [aura un] Impact significatif sur l’activité des commerces et services traditionnels situés en centre-ville Ne manquera pas de nuire à l’animation urbaine de l’agglomération d’Auxonne Contribuera à développer un nouveau pôle périphérique et […] ne participera pas ainsi, à un aménagement harmonieux du territoire de l’agglomération d’Auxonne ».

Mais ni ce redémarrage en fanfare, ni la triste catastrophe aérienne alpine d’hier, ne doivent nous faire oublier les élections en cours.

J’assistais dimanche dernier 22 mars, au soir du vote, à l’annonce des résultats du premier tour des départementales. Dans la salle événementielle d’Auxonne, les candidats et de nombreux élus étaient présents : j’ai vu, désolé, certains maires de petites communes vivre un « 21 avril » en pire. Il y avait en effet quelque chose de désolant à voir s’afficher sur le grand écran de la salle, les histogrammes de résultats de quelques villages avec leurs grosses « bouteilles » du RBM démesurément remplies (en noir !).

Et tout cela « les doigts dans le nez », car le binôme récoltant ne s’est même pas donné la peine de se présenter et de s’exposer au débat lors de réunions publiques. Sa publicité, essentiellement surplombante et formatée à l’échelon national, semble donc ignorer le niveau local. À preuve, ces affiches clonées, dont le même type se retrouve dans tout le pays et dont la plupart exhibent les visages d’illustres inconnus. Qu’importe, c’est la foi qui sauve, seuls comptent donc les discours qui tombent de la tête du parti. Je devrais ajouter à la foi, « l’espérance », puisque cette dernière figure en bonne place sur les affiches, et encore la charité puisque le discours social est à présent au menu. Il se pourrait toutefois que les nouveaux convertis – qui sont nombreux dans nos contrées – se soient bien mis « le doigt dans l’œil ». Ce n’est d’ailleurs pas l’absence, d’ores et déjà effective, de réunions entre les deux tours qui les éclairera !

Est-ce possible que tant de nos compatriotes soient aussi naïfs ?! C’est OUI qu’il faut répondre, hélas ! À remarquer d’ailleurs que les partis « traditionnels » ne manquent pas, à l’occasion, d’exploiter cette naïveté, même s’ils le font sur un mode un peu moins criant, serrant de près la limite qui sépare le jeu politique de la pure duperie.

Je ne jetterai donc pas le pavé dans la seule mare bleu-marine, je ne pratiquerai donc pas ce sport trop facile de la bien-pensance offusquée, préférant plutôt évoquer un évènement où naïveté et duperie se côtoyaient tout aussi allègrement : un évènement où le votant, dispensé de réfléchir, et rameuté par une municipalité très dévouée et aux petits soins (« déplacez-vous en masse et VOTEZ !!! ») se mettait « le doigt dans l’œil » et où le « candidat », du même coup, était sûr de l’emporter « les doigts dans le nez » !

Cet évènement c’est la consultation du 27 juin 2010, ce joyau de démocratie participatatative bidon dont notre ineffable maire devait se gargariser des résultats fabuleux dans son Inf’Auxonne N° 29 de juillet 2010, résultats qui arrangeaient bien les affaires d’un promoteur embarqué en sous-marin dans l’affaire. Car plus encore que les politiques seuls, commerciaux et publicitaires, avec l’aide des politiques sont prompts à appâter et à exploiter la naïveté humaine « déplacée en masse » à coups de slogans.

À destination des bien-pensants choqués par la vague bleu marine, nous proposons un petit retour sur cette vague jaune-fluo de 2010. Ça vaut son pesant de choucroute en promo !

Comme pour les prix, vous avez toujours le droit de COMPARER, en vous reportant à quelques classiques sur le sujet !

DÉMOCRATIE DE RÊVE-du 7 avril 2013

NETTOYONS LA PUB DE LURE (2) – du 15 janvier 2014

    L’illustration du jour de Claudi  correspond à l’épisode 13 de notre feuilleton de 2013-2014 : « Esquisses pour un Journal du Charmoy ». À lire ou à relire !

 

Aux urnes citoyens !

Aux urnes citoyens !

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 Mars 2015  (J+2289 après le vote négatif fondateur)

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Analyses et réflexions