Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 03:00

    

DEUXIÈME TOUR : « À LA REVOYURE » AUTOUR DES URNES LE 28 JUIN ? - du 24 mai 2020 (J+4176 après le vote négatif fondateur)

 

      Le Bien Public d’hier 23 mai titrait à la une  « 143 communes voteront le 28 juin ». En page 2 et 3, on pouvait lire encore ce titre « Dans un mois l’épilogue des élections municipales »

    Une absence  est à remarquer dans ces deux titres : celle  du conditionnel et du  point d’interrogation.

   L’édition de Libération des 23 et 24 mai, quant à elle, titrait plus prudemment en une : « Municipales : Un second tour le 28 juin, si tout va bien »

    Le Temps de Genève, jugeant sans doute qu’il n’y avait pas le feu au lac, titrait, pour sa part, récemment :

« Municipales françaises, saison 2 : opter pour le bon scénario

     La France doit-elle retourner aux urnes dès le 21 juin pour le second tour des municipales plutôt qu’en septembre ou en janvier ? Le Conseil scientifique n’y est « pas opposé ». Au risque de laisser le spectacle politique reprendre en otage un pays convalescent »

     Enfin, le discours prononcé par le Premier Ministre Édouard Philippe vendredi dernier, s’il annonce effectivement la présentation prochaine au Président de la république d’un décret appelant les électeurs aux urnes pour un vote de deuxième tour le 28 juin, n’omet pas, en fonction de la situation sanitaire, l’éventualité d’une décision d’un report ultérieur.

       Il insiste aussi sur les conditions nécessairement particulières du déroulement du vote du 28 juin ainsi que de la campagne afférente.

    À titre de réflexion, nous proposons à nos lecteurs/trices  une transcription écrite du long extrait que nous avons tiré, à leur intention, de la vidéo du discours en direct du 22 mai dernier disponible en ligne. Nous avons souligné en gras les mots ou les passages qui ont particulièrement retenu notre attention.

 https://www.facebook.com/watch/live/?v=265879674604400&ref=watch_permalink

  

« […] Après avoir pesé le pour et le contre, nous pensons que la vie démocratique, elle aussi, doit reprendre tous ses droits.

     C’est pourquoi le 27 mai nous présenterons, au Président de la République,

un décret qui appellera les électeurs à se rendre aux urnes pour le second tour des municipales le 28 juin prochain […]

     Ce ne sera pas un second tour comme avant, si j’ose dire. Avec les maires qui organisent le scrutin, avec les candidats et leurs équipes de campagne, nous avons la double responsabilité d’assurer, à la fois, la sécurité et la sincérité de ceux qui participent au processus électoral du scrutin.

     Comme nous l’avons fait pour le premier tour, le Ministre de l’Intérieur va engager, dès la semaine prochaine, la concertation avec les maires de France pour organiser en toute sécurité les opérations électorales proprement dites, en suivant précisément les recommandations du Conseil scientifique.

    Le Ministre de l’Intérieur va également poursuivre la concertation avec les organisations politiques pour adapter la campagne à la situation sanitaire. La sincérité du scrutin, donc le bon déroulement de la campagne, sont des conditions sine qua non au bon fonctionnement d’une démocratie.

    Si cette concertation fait apparaître qu’il est nécessaire de faire évoluer telle ou telle disposition réglementaire, nous pourrons le faire, je pense notamment à l’assouplissement des règles relatives aux procurations.

     Cohérence encore, comme toutes les décisions prises dans le cadre du déconfinement, celle de tenir le second tour le 28 juin est réversible. Nous aurons donc, comme le recommande d’ailleurs le Conseil scientifique, et comme toutes les forces politiques l’ont souligné, une clause de revoyure. Elle interviendra, sans doute, dans deux semaines.

      En effet, dans l’hypothèse où ce second tour ne pourrait avoir lieu, il faudrait garder le temps nécessaire à l’examen par le Parlement d’un cadre légal qui permettrait d’organiser un nouveau report des élections municipales.

     C’est la raison pour laquelle, et j’ai conscience d’entrer dans des considérations très juridiques, c’est la raison pour laquelle sera également présenté, en quelque sorte à titre conservatoire, le 27 mai au prochain conseil des ministres un projet de loi qui permettrait le report des municipales au plus tard jusqu’en janvier 2021, dans l’hypothèse  où  le Conseil scientifique nous dirait, dans deux semaines, que les conditions sanitaires ne seraient plus réunies pour le 28 juin.

     Voilà le choix que présente aujourd’hui le gouvernement. »

 

  Dans ce texte, le lecteur attentif aura sans doute remarqué cette « clause de revoyure [qui] interviendra, sans doute, dans deux semaines. » en raison du fait que «   comme toutes les décisions prises dans le cadre du déconfinement, celle de tenir le second tour le 28 juin est réversible. »

    Le sens du terme « revoyure » ressortissant au lexique politico-juridique,  que nous avouons avoir ignoré jusqu’à présent dans cet emploi, diffère quelque peu de celui qu’il a dans le traditionnel et populaire  « à la revoyure », ou « ai lè r’voillotte » comme on dit de par chez nous (Patois des Granges d’Auxonne, 2009 p. 74).

    « à la revoyure », ou « ai lè r’voillotte »  est en effet une manière de se dire au revoir dans l’attente certaine d’une nouvelle rencontre amicale.

    La « clause de revoyure », en revanche, vient tempérer la certitude d’une tenue effective du scrutin le 28 juin. Il faudra donc, sans doute, attendre encore une quinzaine pour y voir plus clair, et voir un peu de mouvement poindre dans la campagne.

    Petit retour en arrière vers la campagne du premier tour

CHARMOY-CITY : OUVERTURE OFFICIELLE DES JOUTES MUNICIPALES - du 2 mars  2020

   Claudi vous fait retrouver en image les trois champion(ne)s possibles d’un deuxième tour probable…

   Et s’étonne que la « crinoline » ait été un peu boudée. Le confinement aurait-t-il donc fait perdre à nos lecteurs/trices le goût de la fantaisie ?

COVID, CATOGAN ET CRINOLINE (2) - du 21 mai 2020

 

FLASH DERNIÈRE (24/05 à 09h20)

    Sous le texte « Élection du 28 juin 2020 : 2ème tour des municipales » la page facebook « Une dynamique pour Auxonne » vient d’afficher une liste-trombinoscope ne varietur par rapport à celle du premier tour.

     Premier coup de starter local pour la campagne du deuxième tour ?

    En quelque sorte, une revoyure avant la clause de revoyure !

   Et pendant ce temps, l’incontournable page facebook Auxonne-Infos Actus & Débats s’occupe à pomper l’eau…

 

 

 

28 juin, deuxième manche des joutes municipales à Charmoy-City  .jpg

28 juin, deuxième manche des joutes municipales à Charmoy-City .jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 24 mai 2020 (J+4176 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Figures libres

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse