Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 01:00

CHARMOY-CITY : « CACHOTTERIES ET ATERMOIEMENTS », DERNIÈRE DÉCOUVERTE  À LA CINÉMATHÈQUE LANGLOIS - du 25 mai 2019 (J+3811 après le vote négatif fondateur)

     Tous les vrais cinéphiles connaissaient déjà  Cris et chuchotements du réalisateur suédois Ingmar Bergman, présenté hors-compétition au Festival de Cannes 1973.

      L’œuvre austère et universellement connue du grand cinéaste suédois, viendrait-elle de trouver, il y a peu, son pendant charmoysien ?

      Récemment, de jeunes chercheurs ont découvert dans un placard de la Cinémathèque Langlois une vieille bobine poussiéreuse. Ouverte avec précaution, la bobine qui malgré les apparences n’était pas vide, s’est révélée contenir une partie des rushes d’une œuvre cinématographique inédite.

     Une étiquette, en partie décollée de la boîte ronde métallique de fer-blanc, mais par bonheur subsistante, porte cette mention manuscrite Cachotteries et atermoiements.

     Visionné avec précaution, le document, dans ses images saisissantes, signe et révèle le talent inimitable d’un grand réalisateur de la vague contorsionniste : Raoul Leclerc  du Charmoy.

    Un mot sur la vague contorsionniste pour les néophytes.

   Le style contorsionniste ne réside pas dans les corps au demeurant plutôt rigides, ni dans la psychologie des personnages dont le caractère psychorigide semble rejoindre celui de certains personnages de Cris et chuchotements. Le lieu de prédilection du style contorsionniste réside dans l’ambiguïté amphigourique inépuisable des dialogues.

     Certes, une telle ambiguïté, nous dira-t-on, n’est pas propre… Comment pas propre ?

     Oui, elle n’est pas propre au discours du film Cachotteries et atermoiements. On peut la retrouver plus prosaïquement dans les colonnes de la presse locale.

 

    Ainsi,  Le Bien Public publiait en ligne, hier vendredi 24, un article intitulé : « CÔTE-D’OR-ÉLECTIONS MUNICIPALES Raoul Langlois candidat à sa réélection ? Sa réponse ce jeudi »

    La charge d’ambiguïté amphigourique inépuisable contenue dans la déclaration rapportée dans cet article n’est pas mince !

    Vous nous permettrez de rapporter cette déclaration de Raoul Langlois à propos d’une décision concernant son engagement éventuel pour les municipales de 2020, décision qu’il s’était engagé, il y a quelques semaines, à faire connaître avant les Européennes :

     « En effet, j'avais dit à cette époque que je donnerai [sic]  ma réponse avant les Européennes, mais à l'époque je ne savais que j'aurai [sic] une candidate à ces élections dans mon équipe », nous a-t-il confiés [sic] en faisant référence à son adjointe Nathalie Roussel (absente jeudi soir), inscrite en 78e position sur la liste Les Républicains. « Je vais donc attendre. On ne va pas faire le buzz en même temps que les Européennes. Et je veux aussi voir ce que va donner cette élection. Mais, je ne dis plus rien par rapport à ma décision, même si celle-ci est prise depuis longtemps »

     Le lecteur curieux trouvera plus de précision sur l’histoire, déjà longue, de la fameuse décision dans notre article d’hier

CHARMOY-CITY : DEUX CHÊNES POUR NOTRE-DAME - du 24 mai 2019

       En attendant, si Raoul nous mène en bateau, Claudi vous emmène au cinéma !

   

 

Charmoy-City, la croisette au pays de l'oignon

Charmoy-City, la croisette au pays de l'oignon

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 25 mai 2019 (J+3811 après le vote négatif fondateur)

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Revue de presse