Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : chantecler-auxonne.com
  • : "Je chante clair afin qu'il fasse clair" Edmond Rostand
  • Contact

Profil

  • Claude Speranza, Auxonnais
  • Auxonne, environnement, actualité,  hypermarché, grande distribution, société
  • Auxonne, environnement, actualité, hypermarché, grande distribution, société

Recherche

6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 05:00

CHARMOY-CITY : DES MANAGERS POUR DES RUES ENCORE PLUS PROPRES ? - du 06 mars  2020 (J+4097 après le vote négatif fondateur)

      Nos lecteurs se souviendront peut-être du Chalonnais Benjamin Griveaux et de sa descente impromptue du train « en marche » lancé à toute vapeur dans la campagne électorale pour la mairie de la Capitale.

     Après cette descente imprévue du train, pour notre Benjamin, Paris c’était plus Capitale !

SAINT-VALENTIN PARISIENNE, PLUS GRIVOISE QUE GLAMOUR  - du 15 février 2020

        Notons que jusqu’à ce débarquement imprévu, le candidat à la mairie de Paris avait bénéficié, dans le XIVème arrondissement d’un atout de poids, le soutien pugnace autant qu’efficace de Marlène Schiappa, une personnalité qui n’est plus à présenter.

     Notons, à l’actif de l’abondante production littéraire de la pugnace autant qu’efficace supportère, ce tabac de librairie : Lettres à mon utérus (Paris, La Musardine, 2016).

    Cet ouvrage collectif, autant que de ménage, car dirigé par Madame et postfacé par Monsieur, embarquait les productions épistolaires originales d’une palanquée « de 16 femmes influentes et représentatives de la nouvelle vague féministe (4ème de couverture).

CHARMOY-CITY : EN MARCHE, DE BOBINO À L’EMPIRE ? - du 30 Janvier  2020

       Mais je sens que mes digressions gynécologico-hystéro-littéraires sont de mauvais goût et qu’elles commencent à lasser mes lecteurs qui vont bientôt m’adresser leurs  «poèmes à ma prostate » (la parité mon bon seigneur !)  et sans doute encore plus mes lectrices que je sais pourtant nombreuses et passionnées !

     

Venons-en donc au fait, et au sujet annoncé : la propreté des rues ! 

 

             Une  interview au Parisien de Benjamin Griveaux était publiée le 1er février dernier, sous le titre : « Benjamin Griveaux dévoile son programme pour Paris : «La Ville n’a pas été gérée sérieusement»»

        Cette  interview dans laquelle « Benjamin Griveaux révél[ait] son plan pour la capitale » nous a inspiré le présent propos.

   Notre rédaction s’est penchée plus particulièrement sur le volet propreté du programme et, dans ce volet, sur le projet de création d’un nouveau métier « le manager de rue ».

     Citons Le Parisien :

« Comment comptez-vous améliorer la propreté, un des principaux sujets de préoccupation des Parisiens ?

         Par des mesures très concrètes et une nouvelle organisation. […] Je veux aussi créer un nouveau métier : celui de manager de rue. Ils seront 1000, par redéploiement interne. Chacun aura en charge un pâté de maison de cinq ou six rues et aidera à régler les problèmes de l'espace public : un trottoir endommagé, un trou dans la chaussée, un lampadaire cassé… Facilement identifiables, ils seront en contact direct avec les maires d'arrondissements […] »

 

     Chacun sait le caractère récurrent de la question de l’état des trottoirs dans notre bonne ville de Charmoy-City.

      C’est un chapitre inusable, dont le sous-chapitre des déjections canines a fait couler beaucoup d’encre depuis beaucoup d’années !

CHARMOY-CITY : UN FANTASME CHARMOYSIEN PERMANENT : LA CROTTE DE CHIEN - du 04 février  2020

      La création d’une demi-douzaine d’emplois de « managers de rue » ayant chacun « en charge un pâté de maison de cinq ou six rues », comme Monsieur Griveaux précise leur rayon d’action, ne serait-il pas de nature à résoudre le problème ?

      Plus de pâtés à la pâtée Canigou sur nos trottoirs partout !

      Il nous semble pourtant, pour l’instant, n’avoir aperçu ce projet dans aucun des programmes… Regrettable !

      La question fera-t-elle l’objet d’un scoop dans l’une des  quatre  réunions annoncées ?

      Si tel pouvait être le cas, la « navette » pourrait alors révéler son rôle crucial !

CHARMOY-CITY : RÉUNIONS ÉLECTORALES CONCOMITANTES, QUELLE SOLUTION ? - du 3 mars  2020

      En attendant Claudi vous présente nos 6 candidats, managers de rue, pleins d’ardeur.

       Et pour ceux et celles qui aiment les choses sérieuses, nous leur proposons un petit cours d’arithmétique municipale qui a connu un beau succès

CHARMOY-CITY : CITOYENS, À VOS CALCULETTES ! - du 04 mars  2020

    La  page facebook Auxonne Info - Actus & Débats l’avait gentiment mis en lien avant-hier, mais après le passage des « managers de page », le lien est passé à la trappe, avec le reste !!! Dommage !

FLASH DERNIÈRE

   Le Bien Public titrait ce matin (édition numérique) :

« Auxonne | Municipales

Municipales : les bulletins d’une liste invalidés

     Une liste candidate à la mairie d’Auxonne a vu ses bulletins de vote refusés par la commission de propagande. Les papiers n’ont donc pas pu être envoyés avec les professions de foi de l’ensemble des candidats par courrier. »

   La liste en question a réagi par le communiqué suivant (le titre du PDF est de notre cru)

 

Charmoy-City,des managers pour des rues encore plus propres.jpg

Charmoy-City,des managers pour des rues encore plus propres.jpg

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 6 mars 2020 (J+4097 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Urbanisme

Partager cet article

Repost0
Publié par Claude Speranza, Auxonnais - dans Urbanisme